Le parti MPL dénonce et recadre les propos du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané.

C’est au cours d’une conférence de Presse tenue à son siège que le MPL a entretenu la presse national et international sur plusieurs thématiques qui alimentent l’actualité et suscite polémique et indignation au sein de ce parti politique de l’opposition. Il s’agit entre autres de la régression de la pauvreté au Bénin évoqué par le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané invité sur une chaine de télévision de la place. Le président du parti Mouvement Populaire de la Libération ,Expérience Tébé rejette en bloc de tels propos dans un contexte socio- économique difficile et qui ne laisse aucun béninois indifférent

« C’est une déclaration qui vient une fois encore montrer que les autorités de notre pays ne sont pas en phase avec la réalité du pays »

a-t-il martelé. Il ajoute « Dans un contexte où les Béninois ont du mal à s’offrir un repas par jour, dans un contexte où les parents ont des difficultés à inscrire les enfants à l’école. On n’a pas besoin non plus d’aller faire une enquête pour savoir que les Béninois ont de la peine à se faire soigner. On n’a pas besoin d’aller faire une enquête pour savoir que les reformes intervenues dans certains secteurs ont engendré une explosion des coûts des denrées alimentaires et en définitive, la cherté de la vie qui sévit dans tous les secteurs. On n’a pas besoin également de faire une enquête pour savoir que la majorité des jeunes Béninois sont sans emplois aujourd’hui » . Le Président du parti populaire de la libération (MPL) a aussi évoqué la situation de précarité des aspirants ,pour lui «  il est impossible de concevoir que l’État qui est le premier employeur crédible dans un État de droit, puisse recruter un personnel qu’il paie à la tâche 9/12 mois. Cela pose le premier problème. Et pire, ces enseignants aspirants n’ont encore rien perçu depuis la rentrée des classes. Comment voulez-vous que ces aspirants qui ont les difficultés à joindre les 02 bouts et des difficultés à inscrire leurs enfants, partent enseigner d’autres enfants?, s’interroge -t- il ? .

Plusieurs autres sujets ont été abordés au cours de cette conférence de pressé notamment les difficultés pour obtenir un micro crédit, la vindicte populaire dont a été victime étudiant Eloi DAGA ,le silence coupable de la police républicaine révolte la famille politique MPL ,le vote de la loi sur la santé sexuelle et la reproduction en République du Benin que le MPL trouve en déphasage avec le contexte actuel. Les policiers deserteurs ,ou sont -t- ils passé? s’interroge le premier responsable du parti.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :